Films de John Bock

Salon de Béton et Palms

vendredi 9 novembre 2007 à 20 heures

Les oeuvres de John Bock (D, 1965, vit à Berlin) tiennent autant de la sculpture et de l’installation, que de la performance ou du théâtre. Elles nous plongent dans un univers burlesque, délirant et habité d’un humour particulier. Depuis 2002, le film occupe une importance croissante dans son travail. L’artiste se met en scène et orchestre des scènes où les personnages deviennent parfois des sculptures vivantes.

John Bock a participé aux plus importantes expositions d’art contemporain, dont la Documenta XI de Kassel, la 51e Biennale de Venise et la 8e Biennale de Lyon. En 2007, la Schirn Kunsthalle de Francfort organise la première exposition spécifiquement consacrée à ses films, présentés dans un dispositif de couloir et de cellules aussi radical qu’efficace.

Salon de béton (2005, 22’37’’)
John Bock et l’actrice française Anne Brochet sont enfermés dans une cave en béton, labyrinthique. Avec un vélo d’appartement monumental, un médicament géant qui roule, une cuve de liquide menaçant ou des objets-métamorphoses, ils composent un récit rocambolesque à l’impact visuel envoûtant.

Palms (2007, 58’)
Palms est le premier film de John Bock produit aux Etats-Unis. Il raconte l’histoire de deux tueurs venus d’Allemagne et accoutrés selon les stéréotypes des films noirs hollywoodiens. Leur odyssée à travers Los Angeles et le désert passe par deux icônes de l’histoire de l’architecture, les maisons de Richard Neutra et de Rudolf Schindler.

Remerciements à la galerie Klosterfelde, Berlin.

images extraites de Salon béton et de Palms