Pierre-Philippe Freymond
(CH, né en 1961, vit à Genève)

5 expositions en 2004



En mai dernier, dans la cour d'attitudes, Pierre-Philippe Freymond mettait en place une pépinière de daturas - plante verte dont les fleurs blanches en forme de cloche cachent d'étonnantes propriétés hallucinogènes. Surveillés de près par l'artiste et constamment alimentés en eau, engrais et lumière, les quinze plants de datura grandissent dans la "cage" de Fabrice Gygi et produiront bientôt une seconde floraison. Un nouvel élément, rappelant l'intérêt que les sorcières ont porté à cette drogue, sera installé dans la partie haute de la cage. Il constituera le réceptacle d'une récolte de graine dans le courant de l'automne.

En contrepoint à cette culture, Pierre-Philippe Freymond s'intéresse au sigle du biohazard. Bien qu'il soit à la fois officiel et international, et surtout destiné à avertir le public d'un danger potentiel d'infection, ce sigle n'a pas la reconnaissance publique de son cousin mettant en garde contre un danger d'irradiations nucléaires. Composé de quatre cercles entrelacés, dessiné par l'ingénieur Charles Baldwin en 1966, il rappelle tant une esthétique néo-géo que celle d'un tatouage mystique. Et ce n'est donc pas un hasard si un groupe de rock metal ou un jeu pour ordinateur se le sont déjà approprié.



Last May, in the attitudes courtyard, Pierre-Philippe Freymond installed a nursery of daturas - a green plant of which the white, bell-shaped flowers hide surprising hallucinogenic properties. Closely watched by the artist, and permanently supplied with water, fertilizer and light, the fifteen daturas plants are growing in Fabrice Gygi's 'cage' and will soon flower for the second time. A new element, serving as a reminder of the interest that witches took in the drug, will be installed in the first floor of the cage. This will constitute the receptacle for the grain harvest throughout the autumn.

In counter-point to this greenhouse, Pierre-Philippe Freymond investigate the biohazard symbol. Although this is an official, international symbol, used to warn the public of a potential danger of infection, it is not as well recognised as its cousin, the warning against potential nuclear radiation. Composed of four interlaced circles, designed by the engineer Charles Baldwin in 1966, it reminds one as much of a neo-geo aesthetic as a mystic tattoo. It's therefore not a coincidence that a heavy metal group and a role playing game have already used it as their emblem..


expositions personnelles
2004 prémices, état des lieux, appropriation, projet évolutif sur une année, attitudes - espace d'arts contemporains, Genève / Chimère 1, Mamco, Genève / 2003 Galerie Donzé Van Sanen, Lausanne

expositions collectives et autres activités
2004 Elefanten-Mixtur, festival de musique électronique, Zoo de l'Usine, Genève / 2003 En avoir ou pas, ancienne maternité, Genève / Nuit de la science, Genève / Printemps / spring / frühling, Usine, Genève / 2002 Transversal, Villa du Parc, Annemasse / Intervention Airbag, Villa Bernasconi, Petit-Lancy / 2001 Mr&Mrs Winter, Usine, Genève / exposition des diplômes de l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts, Genève / Partage des lieux, salle Crosnier, palais de l'Athénée, Genève / 2000 Air en formes, musée de design et d'art appliqué contemporain - Mu.dac, Lausanne / 1999 Perspectives Romandes 2, espace Arlaud, musée des Beaux-Arts, Lausanne / prix & exposition du concours du Fond Cantonal de Décoration et d'Art Visuel du canton de Genève / 1998 Membre fondateur et membre actif du collectif Airbag pour un espace d'art contemporain et de performance, Genève (www.siteairbag.ch)

internet : www.freymond.info