Michael Sailstorfer
(D, né en 1979, vit à Dorfen / Munich et Londres)

du 22 mai au 10 juillet 2004
ouvert du mercredi au samedi de 15 à 19 heures
vernissages, le samedi 22 mai dès 17 heures



Bethlehem, 2004
cliquer sur l'image pour l'agrandir (38k)
 

Hanghover, 2004
cliquer sur l'image pour l'agrandir (27k)

Imaginez une ancienne voiture de police allemande, verte et blanche, transformée comme par enchantement en batterie prête à subir les martèlements énergiques d'un rocker énervé. Essayez de visualiser un vieux chauffage à bois installé dans le recoin d'une cabane, laquelle, morceau par morceau, se consumera dans ce même poêle jusqu'à sa disparition totale. Ou encore, figurez-vous un lampadaire urbain allumé, projeté dans les airs tel un missile, depuis une Mercedes équipée d'une rampe de lancement. Voici quelques exemples d'œuvres réalisées récemment par le jeune artiste allemand Michael Sailstorfer, dont nous sommes heureux de présenter la première exposition personnelle hors d'Allemagne avant ses participations à Manifesta et aux Biennales de Sydney et de Liverpool.

 
3 Ster mit Ausblick, 2002 (10 photos )


Michael Sailstorfer aime démonter des véhicules ou des objets, car cette activité lui permet de comprendre, de l'intérieur, tout type de constructions qui l'entoure. Mais s'il démonte, c'est surtout pour mieux reconstruire et donner une nouvelle naissance à l'objet initial. Par ce processus de métamorphose qui est à la fois un travail et un jeu, il s'applique à créer une oeuvre qui, dotée d'un nouveau nom, enclenche la machine à histoires. Ainsi la Mercedes lance-missiles nous parle d'une étoile filante (Sternschnuppe) et la carcasse d'un bus, débarrassée de ses roues, laisse entrevoir les traces d'une rencontre amoureuse (Dean & Marilou).
L'exposition à attitudes sera notamment composée de deux nouvelles sculptures. D'une part Bethlehem, véhicule qui se présente comme une gigantesque étoile de verre fixée sur un triporteur sans âge, et Hangover (gueule de bois), vaste chandelier suspendu dont les bougies ont été remplacées par des bouteilles de bière destinées à être consommées sur place.



Sternschnuppe, 2002 (voir la video)


L'exposition de Michael Sailstorfer bénéficie du soutien de l'IFA (Institut für Auslandsbeziehungen e.V., Stuttgart).
"Hangover" a pu être réalisée grâce à un soutien à la production du Fonds cantonal d'art contemporain de Genève.
Remerciements à la galerie Zing & Gegner, Munich.


expositions personnelles
2004
attitudes - espace d'arts contemporains, Genève / 2003 Welttour, Galerie Markus Richter, Berlin / Head-On, homeroom, München (mit Douglas Melini / D-IBRB, Galerie Transit, Mechelen / Und sie bewegt sich doch!, City Gallery at the Lembachhaus, München (Museumsplatz) / Mit dem Kopf durch die Wand!, Academy Gallery, München (with Skribc Spomenko) / 2002 Heimatlied, [basement] Galerie Markus Richter, Berlin

expositions collectives
2004
Bewegte Teile, Kunsthaus, Graz & Tinguely Museum, Basel / Degree Show 2004, MA Fine Arts, Goldsmiths College, London / Manifesta 5, San Sebastian / Sydney Biennial, Sydney / Galerie Zink & Gegner, München / Extreme Houses, Lothringer 13, München & Stiftung Federkiel, Leipzig / Galerie Zing & Gegner, München / 2003 Wings of Art, Ludwig Forum für internationale Kunst, Aachen / Fuori Uso, Ferrotel, Pescara / WIR, HIER!, lothringer 13/halle, München / Entdecke die Möglichkeiten, die Wandelhalle, Köln / At least bginn to make an end, W 139, Amsterdam / 2002 Bewegt, Kunstverein, Ingolstadt / 3x1, Galerie Nusser und Baumgart, München / JA, Exhibition of the Munich Art Academy / oltre il giardino, Parc of the City of Rimini / Exibition for the Award of the 'Darmstädter Sezession', Ziegelhütte, Darmstadt / Extra Dunkel, Alte Mälzerei, Regensburg / 2001 Satelliten, Exhibition of the Munich Art Academy / Galerie Von Lintel und Nusser, München / Acht mal anders, Centro de arte joven, Madrid / junger westen 2001, Kunsthalle, Recklinghausen / 2000 Ins, Exhibition of the Munich Art Academy, Haus der Kunst, Munich