Nathalie Melikian
Emmanuelle Antille
Rashid Masharawi
Joost Conijn
Bjargey Olafsdottir

carte balnche vidéo
sur invitation de La BF15
au cinéma Opéra, Lyon

le jeudi 12 décembre 2002, à 20h30

 

Sur invitation de La BF15, nous proposons une soirée vidéo non thématique composée en fonction d'un contexte précis: un cinéma. Les cinq artistes que nous avons choisis pour ce programme opèrent plutôt dans le milieu de l'art contemporain, mais ont chacun un intérêt particulier par rapport au cinéma. Nathalie Melikian propose un film d'action conceptuel, Emmanuelle Antille un huit clos psychologique, Rashid Masharawi une parabole géopolitique, Joost Conijn un road movie relationel et Bjargey Olafsdottir un conte de la parano ordinaire.

Nathalie Melikian (CAN, née en 1966, vit à Malmö): "Action", 1999, 10'
"Action", comme d'autres vidéos de Nathalie Melikian, propose une manière très particulière de "faire du cinéma". En effet, Il n'y a pas d'image. Ou plutôt il n'y a que des mots écrits à l'image. Ces mots, accompagnés d'une bande son très évocatrice, nous font vivre une sorte de matrice du film d'action, car les images de ce genre de film sont si stéréotypées qu'elles sont inscrites dans notre mémoire. Elles sont donc sollicitées par les mots et les sons, si bien que chacun se construit son propre film d'action.


Nathalie Melikian, Action
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Emmanuelle Antille (CH, née en 1972, vit à Lausanne) : "Lee's season", 2001, 26'
Une maison au bord du lac. Trois femmes et un homme y vivent des moments intenses, intimes, indivi-duellement, à deux ou en groupe. Le spectateur est amené à découvrir la psychologie personnelle de chacun des individus. Les relations qui se tissent entre eux sont poussées à l'extrême, dans une intensité et une étrangeté impressionnantes. Emmanuelle Antille représentera la Suisse au Pavillon suisse de la Biennale de Venise en 2003.


Emmanuelle Antille, Lee's season
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Joost Conijn (NL, né en 1971, vit à Tilburg) : "Hout auto" (La voiture en bois), 2002, 30'
En 1999, Joost Conijn réalise "Vliegtuig" (Avion), un film qui montre la construction intégrale de son propre avion. Puisqu'il n'est pas autorisé à le piloter dans son pays, en Hollande, il va ensuite l'essayer dans le désert marocain. En 2002, il construit sa propre voiture en bois avec laquelle il traverse l'Europe, de la Hollande en Roumanie. La voiture, qui roule grâce à un système de moteur alimenté également avec du bois, suscite curiosité, réactions, dialogues tout au long du parcours.


Joost Conijn,Hout auto
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Bjargey Olafsdottir (Islande, né en 1972 , vit à Reykjavik) : "Jean", 1996, 5'
Un narrateur raconte, en anglais avec un énorme accent français, l'évolution de sa relation avec Jean, une femme qu'il a rencontrée à l'étranger et avec qui il est venu s'installer en France. Le récit, rapide et drôle, vient se plaquer sur un défilé d'images cinématographique abstraites, dynamiques, très belles, entrecou-pées d'un plan récurrent montrant un jeune femme qui sautille. Film enlevé, plein d'humour et prometteur.


Bjargey Olafsdottir, Jean
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Rashid Masharawi (Palestine, né en 1962, vit à Ramallah) : "Waiting", 15' (sous réserve)
Un metteur en scène organise un casting au cours duquel il demande aux acteurs qui se succèdent d'attendre. Chacun réagit différemment à cette requête, et l'attente devient une sujet brûlant et passionné de discussion, voire de dispute. Cette mise en scène simple, faussement légère, se révèle d'une redoutable efficacité pour évoquer la situation tragique des palestiniens. Cette vidéo était présentée dans un dispositif conçu par l'artiste Fareed Armaly pour la Documenta 2002.


Cinéma Opéra
6 rue Joseph Serlin
Lyon

informations auprès de la BF15 : +33.(0)4.7828.6663
site web: http://www.labf15.org