CHAD McCAIL
29 mai - 10 juillet 1999

Dans ses dessins, gouaches ou peintures, Chad McCail compose des scènes de la vie privée et sociale. Dans une série intitulée « Age », il s’était attaché à des aspects difficiles de la vie de l’enfant : découverte de la sexualité, actions perpétrées en cachette, violences corporelles à la maison et à l’école. Dans « Spring », un dessin de 2m 40 de côtés, il constitue un quartier urbain vu d’avion, en rendant compte de centaines d’activités humaines simultanées qui se déroulent dans la rue, dans les appartements, dans les caves, dans les jardins. Cette topographie sociale relève d’une observation implacable des maux humains contemporains, et montre une inclination fascinante à des visions utopiques.

Les oeuvres présentées dans l’exposition à attitudes découlent en partie de ce dessin. Il s’agit d’une série de douze gouaches de 78 x 153 cm chacune, intitulée «Food Shelter Clothing Fuel». Cette série développe, en douze compositions très colorées, les aspects d’une société utopique où les humains vivraient selon les règles de la liberté, du partage, de l’autarcie. McCail transforme le fonctionnement des organisations collectives telles que l’armée, l’école, les travaux publics, et redéfinit les notions de propriété, de production de nourriture, d’argent, de biens matériels, de vie sexuelle. Il invente ainsi un nouvel Eden qui nous force à prendre le recul nécessaire pour reconsidérer les règles qui régissent nos sociétés.

Chad Mc Cail participe à l’exposition « Signs of life » qui fait partie de la Biennale 1999 de Melbourne. attitudes présente sa première exposition personnelle hors de Grande-Bretagne.

Une exposition réalisée avec le soutien du British Council.



"Food Shelter Clothing Fuel"

The lives of the people have been blighted for generations by powerful individuals intent on the aggregation personal wealth, but the spell of dominion breaks.

Civilians arrange a ritual of disarmament and welcome soldiers back into the community. Revenge is not taken on those have profited from the labours of others but it is clear that each must work to provide for him/herself.
Divisions of wealth and privilege are eliminated and everything is owned in common.

As respect for one another increases, a feeling for the living fabric of the world is recovered and the true cost of apparent luxuries and comforts is revealed.
Time slows down. Life moves closer to its source and the sickening discipline and tension of military-industrial society is no longer necessary. Pleasures become rich and fulfilling.

Chad McCail, 29th May 1999

Biographie

Chad McCail
Né en 1961, vit à Edimbourg

Expositions personnelles

1999 attitudes, Genève
1998 Laurent Delaye Gallery, Londres
Collective Gallery, Edimbourg

Expositions collectives

1999 Biennale de Melbourne, Melbourne
Locale, City Art Centre, Edimbourg
Fruitmarket Gallery, Edimbourg
1998 Surfacing : Contemporary Drawings, ICA, Londres
social Security, Seguridad Social, Royal College
of Art, Londres
Ex-Teresa Arte Actual, Mexico City
Eurocentral, Transmission Gallery, Glasgow
Family Credit, Edimburgh
Festival Exhibition, Collective Gallery, Edimbourg
Canny, Archway, Londres
1997 Connected, The Northern Gallery for
Contemporary Art, Sunderland
Afternoon in the Park, Laurent Delaye Gallery,
Londres
Out of the Blue, New Street Exhibition Space
Edimbourg
Insulator, Gasworks, Londres
Collective Gallery, Edimbourg
1996 Drawings, The Bongo Club, Edimbourg
1995 Drawings, The Virtuous Space, Edimbourg
1994 Paintings, Out of the Blue, Edimbourg
Billboard and Performance, Aerial, Edimbourg
1992 Billboard Project, Edimbourg
Installation, Cracker Factory, Edimbourg
1989 Performance collaboration, C.C.A, Glasgow

 

obedience doesn't relieve pain
mercy is shown
armour dissolves
land is shared
school is not compulsory
people have relaxing orgasms

expos
multiples
livres
textes
liens
soutiens
contacts
attitudes