Floating Bowl

un projet de Sophie Dejode & Bertrand Lacombe

avec Virginie Barré, Sophie Bueno, Xavier Chevalier,
Aïcha Hamu, L/B, Stéphane Magnin & Emilie Maltaverne,
Arnaud Maguet, Olivier Millagou, Shingo Yoshida,
Petra Mrzyk & Jean-François Moriceau, Naoko Okamoto,
Bruno Peinado, Niels Trannois, Thierry Xavier


vernissage le samedi 30 août dès 18 heures

exposition ouverte du 30 août au 25 octobre 2003
du mercredi au samedi de 15h à 19h
et sur rendez-vous

english version

le site web Floating Bowl

compétition Floating Bowl
samedi 30 août 2003 à 18h
jury composé de:
Christian Bernard, Samuel Herzog,
Richard Leydier, Laurence Perrillat,
Michel Ritter et Yves Tenret

 

performance de Thierry Xavier
samedi 30 août à 20h

 

Floating Bowl Party
a trip from Sin to Salvation (and back)
Gisel Tuker (electro live)
John Badonna & King Kameha (stereo selector)
Les Disques en Rotin Réunis
Cave 12 - 12 boulevard de la Tour, 1205 Genève samedi 30 août 2003 de minuit à 4h



Floating Bowl 2003

Floating Land est "une micro nation souveraine et indépendante destinée à la diffusion de créations actuelles, orientées vers des problématiques d'auto-gérance, de réseau, de survie, de défense et de nomadisme". Depuis 2000, Sophie Dejode & Bertrand Lacombe imaginent ce territoire autonome sous la forme d'une île flottante mobile, transposable sur divers plans d'eau susceptibles de l'accueillir. Floating Bowl est l'événement organisé par Dejode & Lacombe au sein de Floating Land, pour lequel ils convient d'autres artistes à collaborer à la mise au point d'un système auto-généré. Floating land est pensé comme un lieu d'accueil, de vie, de convivialité pour une collectivité artistique.


Floating Bowl 2003 - la course de mini-motos
plus d'images

Dans cette logique, pour leur exposition à attitudes, Dejode & Lacombe ont invité quatorze autres artistes - ou, comme eux, duos d'artistes : Virginie Barré, Sophie Bueno, Xavier Chevalier, Aïcha Hamu, L/B, Stéphane Magnin & Emilie Maltaverne, Arnaud Maguet, Olivier Millagou, Petra Mrzyk & Jean-François Moriceau, Naoko Okamoto, Bruno Peinado, Niels Trannois, Thierry Xavier, Shingo Yoshida. Ils ont choisi ces artistes par affinité, tant humaine qu'artistique. Leur enthousiasme et leur engagement poussent cette proximité d'esprit également dans deux directions différentes: d'une part, les artistes invités agissent dans un territoire configuré par Dejode & Lacombe, et tous partagent temporairement la nationalité "floating landaise", ce qui donne un caractère communautaire à l'exposition. D'autre part, Dejode & Lacombe ont attisé les rivalités tacites qui animent le microcosme de l'art contemporain, en proposant une compétition de mini motos, dont les compétiteurs sont les artistes participant à l'exposition. Auparavant, chacun d'entre eux aura réalisé l'habillement visuel de la carrosserie de sa moto. Cette course ne comporte aucune règles préétablies. Un jury, composé de critiques d'art et de responsables d'institutions artistiques, est appelé à déterminer les critères à partir desquels le ou les vainqueur(s) seront désignés. Place donc à la vitesse, à la ruse, au style, au look, aux alliances, aux tricheries, à l'élégance, à l'humour…


Floating Bowl 2003

A l'issue de cette compétition, Dejode & Lacombe réaliseront le Robot force, une sculpture représentant une figure post-humaine composée de l'assemblage des carrosseries des mini motos. Cette œuvre prendra place dans une exposition extrêmement dense, déjà jalonnée par la présence d'une montagne en bois dans laquelle on peut pénétrer, d'un sous-marin réalisé à partir d'un bus VW ou encore d'une unité d'accueil construite à partir d'un bunker individuel et d'une cuve industrielle.

La plupart des artistes de Floating Bowl sont nés dans les années 70, sont français, n'habitent pas Paris et ont souvent exposé ensemble. Certains d'entre eux ont déjà un parcours riche et identifié, d'autres sont artistiquement plus jeunes. De manière générale, ils se nourrissent abondamment de culture populaire (cinéma, musique, bande dessinée, jeux vidéo, graphisme) et puisent de nombreuses références dans les années 60, 70 et 80. Leurs pratiques relèvent le plus souvent de la citation, de l'appropriation, du mix et du remix. Certains, comme Stéphane Magnin ou Dejode & Lacombe, tiennent occasionnellement un rôle de rassembleur / catalyseur de projets. Le rassemblement de ces artistes dans Floating Bowl donne un panorama significatif d'un jeune art contemporain en France, que ce soit au niveau des références culturelles, de la manière de travailler que des réseaux humains et artistiques.



journal numéro 12

Le numéro 12 du journal d'attitudes qui accompagne cette exposition est très particulier. En effet, les pages Floating Bowl contiennent non seulement des contributions de chaque artiste, mais elles sont aussi traversées par des fragments de routes. Dejode & Lacombe ont articulé ces 18 pages de sorte qu'en réunissant deux exemplaires du journal, il vous est possible de recomposer une affiche inédite de 97.5 x 138 cm, qui constitue l'édition spéciale de l'exposition.

Jean-Paul Felley & Olivier Kaeser


L'exposition Floating Bowl a pu être réalisée grâce au soutien de l'AFAA (Association Française d'Action Artistique), de la Ville de Lyon et d'un généreux donateur. Nous remercions également pour leur partenariat Choisy Hifi, JF Diffusion, la menuiserie Avola at Saint-Martin-en-Bellevue, le Cneai de Chatou.

Pour sa programmation 2003, attitudes bénéficie du soutien de l'Office Fédéral de la Culture, du Pour-cent culturel Migros et de l'entreprise Rampini Constructions. Le quotidien Le Temps et Imaginer Software - l'alternative informatique sont partenaires d'attitudes.