MALACHI FARRELL
23 janvier au 13 mars 1999



Malachi Farrell donne vie à ses oeuvres par le mouvement, le son et la lumière. A travers elles, il nous transmet son approche de l’écologie, de l’organisation étatique ou militaire ou des maux que celle-ci engendre dans la vie quotidienne. Il récupère des puces électroniques sur des appareils usagés et les re-programme pour activer des machines insolites. Farrell fait acte de résistance face à la société consumériste. Une résistance qui fonctionne davantage sur le pouvoir de l’imagination que sur un positionnement politique ou revendicateur.

L’exposition à attitudes sera articulée à la manière d’un parcours théâtral. Dans l’obscurité, le spectateur sera interpellé par des oeuvres qui évoqueront successivement le destin de l’arbre et celui de l’être humain. D’un côté, le bois - omniprésent dans l’ancienne menuiserie qui abrite les locaux d’attitudes - est « tué » et transformé par l’homme. De l’autre, ce même homme est foudroyé par des lois qu’il édicte lui-même. Ces sculptures/installations électro-mécaniques, souvent ironiques, bruyantes et parfois agressives, touchent le spectateur tant au niveau de ses sens que de sa con-science.

Cette exposition bénéficie de l’aide de l’Association Française d’Action Artistique / Ministère de la culture, dans le cadre du programme « à la carte », ainsi que de l’Ambassade de France en Suisse.

 

Malachi Farrell (né en 1970, vit à Malakoff et Paris)

Expositions personnelles
1999 attitudes, Genève
1998 Das Dorf, Fondation Blicke, Brücksaal (cat.) (avec Seamus Farrell)
Mettre en scène, Festival de théâtre, Rennes
1997 Galway Art Festival, Galway
Hooliganism, Galerie Anne de Villepoix, Paris
Le Village, Champs d’Art, Château de Fageac, Toulouse (avec Seamus Farrell)
Brèves Rencontres, Caisse des Dépôts et Consignations, Paris
1996 Fin de Siècle, Casco, Utrecht
1995 Ecole Régionale des Beaux-Arts, Rouen

Expositions collectives (sélection)
1998 Gare de l’Est, Casino du Luxembourg (cat.)
Forum 98, Moscow International Forum of Art Initiatives, Moscou (cat.)
Jardins d’Artistes, Musée Zadkine, Paris (cat.)
Jeu de Genre, Fondation Electra, Paris (cat.)
bruitsecrets, CCC, Tours
Do all oceans have Walls ?, Gesellschaft für Aktuelle Kunst Künstlerhaus, Brême (cat.)
100 Years of the Secession, Vienne et Helsinki
CAPC, Bordeaux
Tu parles/J’écoute, Taipei Fine Arts Museum & Taipei Municipal
Children’s Recreation Center, Taiwan/ Centre d’art de la Ferme du Buisson, Noisiel (cat.)
1997 City Pitty, Galerie Xavier Hufkens, Bruxelles
Musée d’art contemporain, Marseille
La laiterie, Strasbourg
Musée international d’art contemporain, Moscou (cat.)
Copier/Créer, Collection Caisse des Dépôts et Consignations, Musée du Luxembourg, Paris
Transit, Collections du FNAC, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris
Champs d’Art, FRAC Montpellier et Aremise, Toulouse
L’Extra c’est Exquis, Galerie Municipale Edouard Manet, Gennevilliers
1996 High Hoch Times Zeiten, Wiener Secession, Vienne (cat.)
Dessein de Dessins, Galerie Jorge Alyskewycz, Paris
Le temps pour nous...24 images/seconde, Galerie Pour la Vie, CAPC, Bordeaux
Galerie du Placard, Saint-Briac
Austerlitz autrement, Grande verrière de la Gare d’Austerlitz, Paris
5e Triennale Internationale Natura Mortua, Ecologie et Art, Umetnostna Galerija Maribor, Slovénie
1995 Open Atelier, Rijksakademie, Amsterdam
De Uitvinders (Les Inventeurs), Arti et Amicitiae, Amsterdam
Tu parles/J’écoute, Espace Jet Lag K., Malakoff, et Galerie Anne de Villepoix, Paris
Morceaux Choisis du FNAC, CNAC Le Magasin, Grenoble
1994 Ateliers ’94, Musée d’art moderne de la ville de Paris (cat.)
The Laughing Army, Capitain and Admiral Laugh, Lokaal 01, Breda
Open Atelier, Rijksakademie, Amsterdam
1993 La Grandeur Inconnue, Domaine de Kerguehennec, Bretagne

Oeuvres dans des collections publiques :
Caisse des Dépôts et Consignations, Paris
Fonds National d’Art Contemporain, Ministère de la Culture, Paris
Domaine de Kerguehennec, Bretagne


BLOCNOTES & CRASH
présentation des publications du 22 janvier au 13 mars 1999
conférence de Frank Perrin le jeudi 11 février

 

http://www.crash.fr


En 15 numéros parus sur une période de 6 ans, la revue Blocnotes a proposé une vision significative sur l’art des années 1990. En 1998, tout en continuant la parution de Blocnotes, son équipe fondatrice lance Crash, une nouvelle revue consacrée plus largement à la création contemporaine. Les articles développent une approche technologique et culturelle de domaines tels que la musique, les arts plastiques, la mode, le design, le graphisme ou l’architecture. Frank Perrin, rédacteur en chef des revues Blocnotes et Crash, présente le 11 février les options, les enjeux et l’évolution de ces revues.

 

 
Nature Morte, 1997
 

You give an inch and they take a hand, 1998
 

I see, i saw, nonante nine, 1999
installation réalisée pour attitudes
 

I see, i saw, nonante nine, 1999
installation réalisée pour attitudes

expos
multiples
livres
textes
liens
soutiens
contacts
attitudes