Vertical danse - Cie Noemi Lapzeson
L'une était l'autre et les deux n'étaient qu'une
&
Portrait

du 11 au 14 mars 2003, à 20 heures
réservations auprès d'attitudes

Comme nous tenons à traverser les frontières entre les disciplines artistiques, nous ouvrons nos portes à Noemi Lapzeson, grande dame de la danse établie à Genève depuis 1980, qui cherche aujourd'hui à réaliser de nouveaux projets, simples et intimistes, dans des lieux généralement non dévolus à la danse. Elle présente d'une part Portrait, une description chorégraphique d'Armand Deladoëy avec qui elle travaille depuis 20 ans, d'autre part L'une était l'autre et les deux n'étaient aucune, une pièce centrée sur les questions de la gémellité, de l'identité, de la représentation de l'autre et de soi-même. Cette seconde pièce est interprétée par deux jeunes danseuses, Mio Chareteau et Florence Vuilleumier.


L'une était l'autre et les deux n'étaient aucune
("Una era la otra y las dos no eran ninguna " , poème de F. Garcia Lorca)
duo: Mio Chareteau - duo Florence Vuilleumier

Jumelles.
Se dit de deux muscles du mollet, de deux muscles de la région fessière, de deux fruits joints ensemble, de deux objets semblables, de deux enfants né d'un même accouchement.
Facteurs d'ambivalence et d'ambiguïté, la répétition de l'apparence prouve que les questions de la ressemblance et de la dissemblance constituent des problèmes d'identité, uniques et multiples.
Copie d'une copie : la représentation de l'autre et de soi-même, l'interrogation cruciale sur l'identité, sont au cœur de ce travail.


L'une était l'autre et les deux n'étaient aucune

 

Portrait
solo: Armand Deladoëy

Description chorégraphique d'Armand comme pourrait l'être une description orale, écrite ou photographique de quelqu'un.
Chaque geste est révélateur des subtilités internes de sa personne, de sa manière d'être, de son paysage intérieur.
À son côté, Eduardo Kohan dans son savoir-jouer subtil du souffle.
L'un ne précède pas l'autre, mais ils sont là d'emblée. Ce qui compte c'est la manière dont les deux font un. Ils sont à la fois instrument et écoute.


portait

 

 

Distribution Chorégraphie : Noemi Lapzeson
Musique : Eduardo Kohan
Scénographie et lumière : Jean-Michel Broillet
Danse : Armand Deladoëy (solo) ; Mio Chareteau & Florence Vuilleumier (duo)
Costumes et accessoires : Janet Crowe
Administration : Véronique Maréchal



Avec le soutien de la Ville de Genève - Département des affaires culturelles, de l'Etat de Genève et de la Fondation Nestlé pour l'art.