Dominique Figarella
(F, 1966, vit à Montpellier)
Retour mégahertz


Dominique Figarella, sans titre, 2000 (153 x 153 x 16cm)

Les "tableaux" de Dominique Figarella sont composés de multiples matériaux étrangers au monde pictural, tels le chewing-gum, le sparadrap ou les balles de tennis. Ces éléments se substituent à la peinture et laissent apparaître leurs propres qualités plastiques. La surface hétéroclite ainsi obtenue est recouverte d'une plaque de plexiglas vissée sur le support initial, souvent un panneau de contreplaqué.

Expositions personnelles
2000 Galerie Thaddaeus Ropac, Paris / 1999 Centre Régional d'art contemporain, Sète / 1998 Galerie Brownstone, Corréard & Co, Paris / Galerie Hoffmann & Senn, Vienne / 1997 Le Parvis, Centre d'art contemporain, Tarbes / Centre Régional d'art contemporain, Sète / Galerie Météo, Paris / Statement, Galerie Evelyne Canus, Art Basel / 1996 Galerie Caren Golden, New York 1995 Villa Arson, Nice

Expositions collectives
2001 Mégahertz, attitudes, Genève / 2000 Galerie les Filles du Calvaire, Paris / 1999 Galerie Thaddaeus Ropac, Salzbourg / Tecla Sala, Barcelone / Galerie Brownstone, Corréard & Cie, Paris / Galerie the Box, Turin / Kunstverein, Kassel / ARCO, Galerie Brownstone, Corréard & Co, Madrid / 1998 Galerie Evelyne Canus, La Colle sur Loup / Espace d'art Concret, Mouans-Sartoux / Galerie Andrew Mummery, Londres 1996 Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig, Vienne / Galerie Nathalie Obadia, Paris / Deven Golden Fine Art, New York / 1995 Neue Galerie, Graz / Galerie Météo, Paris / MAMCO, Genève / Villa St-Clair, Sète / Trans-Hudson Galerie, New Jersey / Galerie Météo, Paris / 1994 Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain, Nice / Neue Galerie, Graz / Ambassade de France, New York / Villa Arson, Nice, France / Art Concept, Nice

Publication monographique
Dominique Figarella, texte de Christian Bernard, éd. Villa Arson, Nice, 1995