Norman McLaren
(1914, Écosse - 1987, Canada)
Retour mégahertz
Soirée de projection du 22 mai

Films présentés dans l'exposition


Norman Mc Laren, extraits de Dots, 1949 (2'23'')

Norman McLaren a dessiné à la plume, directement sur la pellicule, non seulement les images de ce film, mais aussi les sons. Ce procédé lui a donc permis de se passer de caméra et d'appareil d'enregistrement. Le titre est inscrit en plusieurs langues. (Titres multilingues ajoutés en 1949.)


Norman Mc Laren, extraits de Synchrony, 1971 (7'21'')

Jeu de couleurs, de formes et de sons, ce film nous présente la gamme complète des couleurs de la palette et du clavier. La musique ne provient d'aucun instrument : McLaren a dessiné des sons synthétiques et il les a photographiés sur la bande sonore en conservant un parallélisme absolu entre le son et l'image. Synchromie, un film de "son animé" dans le vrai sens du terme.

résumés et images tirés du site web de l'Office National du film du Canada (ONF)
http://www.onf.ca/FMT/F/real/M/McLaren_Norman.html


Soirée de projection de films, le 22 mai à 20h30 (16mm)

Programme 1
"Mail Early"
, 1941, 1 min 40 sec
"Narcissus"
, 1983, 21 min 47 sec
"New York Lightboard"
, 1961, 9 min 00 sec
"Le Merle"
, 1958, 6 min 00 sec
"Voisins / Neighbours"
, 1952, 8 min 10 sec

Programme 2
"Now is the Time"
, 1951, 3 min 00 sec
"The Obedient Flame"
, 1939, 9 min 57 sec
"Pas de deux"
, 1968, 13 min 22 sec
"A la pointe de la plume / Pen Point Percussion"
, 1951, 5 min 58 sec
"Opening Speech"
, 1961, 6 min 51 sec
"A Phantasy"
, 1952, 7min 15 sec

Pause

Programme 3
"Serenal"
, 1959, 3 min 43 sec
"Seven Till Five"
, 1933, 9 min 27 sec
"Spheres"
, 1969, 7 min 28 sec
"Spook Sport"
, 1940, 8 min 17 sec
"Synchromy"
, 1971, 7 min 27 sec
"Two Bagatelles"
, 1953, 2 min 22 sec
"V for Victory"
, 1941, 2 min 00 sec
"Etoiles et bandes / Star and Stripes"
, 1943, 3 min 25 sec

Né à Stirling en Ecosse, Norman McLaren étudie à la Glasgow School of Art. En 1934, il devient membre de la Glasgow Film Society ou il réalise son premier film, Seven Till Five, premier prix du Festival du film amateur de Glasgow, présidé par John Grierson. Ce dernier, directeur du General Post Office Film Unit de Londres, lui offre un poste dans cette institution. McLaren y réalise quatre films de 1935 à 1939. Il dessine les images à la main directement sur la pellicule, et en dessine aussi les sons. Il émigre à New York en 1939. Comme cinéaste indépendant, il réalise plusieurs courts métrages abstraits. Deux ans plus tard, McLaren quitte New York et entre à l'Office National du Film du Canada. Il y réalise plusieurs films selon la technique du dessin peint directement sur pellicule. En 1942, il met sur pied un service d'animation pour y former des artistes et des cinéastes. En 1952, il réalise Voisins (Neighbours) qui reçoit un Oscar à Hollywood en 1953. Depuis, ses films collectionnent les prix dans les festivals internationaux (plus de 125). Dès 1980, il assure la présidence d'honneur du Festival des films d'art de Montréal. Cinéaste professionnel pendant près de cinquante ans, il a expérimenté de multiples techniques d'animation, contrôle de vitesse de la caméra, procédés de tirage optique complexes, techniques de pixelisation, découpages, animation image par image, photographie en direct, filtres, etc., dans plus de soixante-dix films.

Publication monographique (sélection)
Norman McLaren - on the creative process, éd. Office National du Film du Canada, Montreal, 1991 / Norman McLaren, par Maynard Collins, éd. Institut canadien du film, Ottawa, 1976

Internet
http://www.onf.ca/FMT/F/real/M/McLaren_Norman.html

La présentation de Norman McLaren dans le cadre de l'exposition mégahertz bénéficie du soutien de l'ambassade du Canada en Suisse.
Les films de Norman McLaren sont disponible auprès de l'Office National du Film (ONF) du Canada.