Pierre Vadi
Jérémie Gindre
Tibor Gyenis
Endre Koronczi
Attila Menesi

 

26 mars - 11 mai 2002
vernissage le mardi 26 mars dès 18 heures

L'automne dernier, nous avons effectué un voyage à Budapest sur invitation de l'association hongroise Studio des jeunes artistes. A la suite des nombreuses rencontres qui ont découlé de ce voyage, nous avons conçu un programme d'expositions d'artistes suisses et hongrois qui rassemble des réalisations de Pierre Vadi (CH), Jérémie Gindre (CH), Tibor Gyenis (HU), Endre Koronczi (HU) et Attila Menesi (HU).
Dans un premier temps les expositions se tiennent dans notre espace de Genève. Puis, cet automne, elles seront réadaptées à Budapest dans les espaces du Studio des jeunes artistes et de Trafo - maison des arts contemporains. Il s'agit d'un projet en deux étapes, puisque chaque artiste présentera dans chacune des villes des œuvres différentes. Cette expérience nous a en outre permis d'établir un échange de résidences qui sera initié par un séjour de Tibor Gyenis dans notre studio à Genève et qui se poursuivra par un séjour de Jérémie Gindre à Budapest.

Sous le titre Bleu Ciel, Pierre Vadi réalise pour la grande salle d'attitudes (160 m2) un vaste environnement qui fait disparaître les volumes et angles de l'espace derrière des tentures en plastique fin et bleu clair. Il crée ainsi une sorte de grotte fragile, dont les parois frémissent au simple passage d'un corps. Cet univers étrange et féerique, où des ampoules basses diffusent une lumière chaude, est gardé par d'impressionnants serpents exotiques qui pourraient sortir de leur torpeur à chaque instant. Ailleurs, dans l'une des alvéoles, on découvre un mystérieux paysage lunaire; un peu plus loin, disposée à même le sol, une peinture réalisée sur une carte de géographie évoque un tissu de camouflage. Lauréat du prix Manor 2001, Pierre Vadi présente simultanément un autre volet de son œuvre au Mamco (Musée d'art moderne et contemporain de Genève).


Pierre Vadi,
Macroclimat Box - version 2
, 2002

Jérémie Gindre, lui, s'est intéressé de près à la "cage" de Fabrice Gygi. Pour cette situation peu commune, il propose en deux photographies une courte histoire non dénuée d'humour sur la destinée d'un bateau de police. Avec une seconde œuvre intitulée Une bien longue attente, il dispose dans le couloir d'entrée du bâtiment une grande photographie panoramique des rives du lac Léman ironiquement surveillées par de menaçants animaux sauvages, tout droit sortis d'un musée d'histoire naturelle.


Jérémie Gindre, Une bien longue attente, 2002

Tibor Gyenis présente un ensemble de photographies tirées de son projet Body-Made, initié à Budapest en 2001. Il s'agit de portraits où l'apparence des personnes est transformée sans faire appel aux outils informatiques. Du coup, celle qui se sentait faible dans ses mouvements voit ses membres se multiplier, et celui qui n'aimait pas son nombril y voit pousser une plante. Dans le cadre de sa résidence à Genève, Tibor Gyenis poursuit ce projet en invitant des genevois à le rencontrer et à lui confier leurs malaises et leurs désirs.


Tibor Gyenis, Body-Made, 2001

Connus tant des grands voyageurs, des informaticiens que des plombiers, les adaptateurs font aujourd'hui partie intégrante de notre environnement quotidien. Apparemment, il existe toujours un élément qui devrait permettre de relier deux objets de nature différente. Avec 801101EW00, Endre Koronczi crée des adaptateurs qui pourraient potentiellement connecter des appareils qui n'ont rien à faire ensemble. Fabriqués de manière très réaliste, accompagnés de photographies dignes d'une campagne de pub, d'emballages adaptés et d'une vidéo de présentation qui ne dépareillerait pas dans les rayons d'un magasin do it yourself, les adaptateurs de Endre Koronczi poussent le principe du raccord jusqu'à l'absurde.


Endre Koronczi
Converter, demo, 2001

Dans sa pratique d'artiste, Attila Menesi prend en considération les données qui caractérisent le contexte dans lequel il est invité (lieu, programme, budget, etc.). Ses réalisations prennent souvent l'aspect d'imprimés, œuvres "utiles" qui s'ajoutent aux supports d'information accompagnant une exposition ou tout autre manifestation culturelle. Dans le cadre de ce projet d'échange, c'est donc tout naturellement qu'Attila Menesi propose - via les pages du journal - un choix de Tours of Budapest essentiellement consacrés à l'art contemporain.


Le cinquième numéro du journal d'attitudes ouvre également ses pages au collectif hongrois Par Rapport qui s'intéresse à la valeur de production d'une œuvre d'art, aux recettes de poulet qui unifient l'histoire de Santa Lemusa et à quelques adresses utiles rassemblées par les membres de l'entreprise General Document.

Jean-Paul Felley & Olivier Kaeser


Les expositions de Pierre Vadi, Jérémie Gindre, Tibor Gyenis, Endre Koronczi et Attila Menesi à Genève et à Budapest sont réalisées grâce au soutien de Pro Helvetia, Fondation Suisse pour la Culture, du Ministère du Patrimoine Culturel de Hongrie, du Fonds National Culturel de Hongrie, de la Fondation Nestlé pour l'Art et de la Fondation Richterich.

Les expositions de Pierre Vadi bénéficient du soutiens du Conseil de la Culture de l'Etat du Valais.
Les oeuvres réalisées par Jérémie Gindre pour l'exposition à Genève sont produites grâce au soutien du Fonds Cantonal d'Art Visuel et de Décoration de Genève.

attitudes espace d'arts contemporains bénéficie pour son programme 2002 du soutien de l'Office Fédéral de la Culture, du Pour-Cent Culturel Migros et de dons privés.

Le quotidien LE TEMPS et ImagineR Software, l'aternative informatique sont partenaires d'attitudes.

 
   

 

expos
multiples
livres
textes
liens
soutiens
contacts
attitudes